Zeugma de nouveau en France

L'équipe s'est notamment arrêtée à Sarzeau. (Photo gracieuseté)

Après deux séjours outremer à l’été 2017 et en mai dernier, la troupe lavalloise de danse percussive Zeugma s’est envolée de nouveau pour la France le 23 juillet pour y présenter Cube, son plus gros succès international à ce jour. Par Benoit LeBlanc.

«Après avoir ouvert plusieurs saisons de diffuseurs français ce printemps, on va maintenant faire la virée des festivals d’été, avant de revenir pour mieux repartir en septembre et clore la programmation d’une douzaine de salles», raconte Mario Boucher, cofondateur et directeur artistique de Zeugma.

Jusqu’au 13 août, les artistes de la compagnie auront participé au Festival de Martigues (Sud-Est), puis au Fest’arts de Libourne et à Musicalarue de Luxey (Sud-Ouest), où ils présenteront au total 20 représentations de leur production.

«Nous avons des engagements jusqu’en juin 2019. L’énergie qui se dégage du spectacle a séduit les diffuseurs de France.»

 – Mario Boucher, cofondateur et directeur artistique de Zeugma

Se permettant parfois un soupçon de tourisme, les quatre artistes et la chorégraphe du spectacle donneront 20 prestations durant cette tournée en France.
(Photo gracieuseté)

Succès instantané

La demande a explosé chez nos cousins français après la prestation remarquée de Zeugma à Laval-en-Mayenne, en septembre 2017.

«La troupe venait de prendre part à trois événements, en Australie, le mois précédent, question de bien roder le spectacle, de continuer Mario Boucher. Au Festival Le Chaînon Manquant, notre groupe s’est produit devant une centaine des 300 programmateurs participant à ce grand rassemblement culturel. Ils ont été séduits par ce qui est véhiculé comme énergie et émotion dans Cube

Dans un espace ouvert qui peut être extérieur comme en salle, les trois danseurs et le percussionniste de la production évoluent dans un univers qui plonge de plus en plus dans la contrainte et compression, devenant davantage désemparés et désespérés dans leur mouvement au fil de l’oeuvre.

«On reconnaît la signature chorégraphique de Zeugma que l’on travaille toujours à partir de la gigue québécoise en dialogue avec une autre forme d’art qui, ici, est le grand tambour japonais de type Taiko dont est inspiré la rythmique et gestuelle», d’ajouter Mario Boucher.

Notons que 30 représentations additionnelles sont déjà inscrites à l’agenda des mois d’avril et de mai 2019 pour ce spectacle du côté de l’Hexagone.

Acadie et nouvelle oeuvre

En fin d’été, de retour au pays, Zeugma participera aux célébrations entourant la Fête nationale de l’Acadie d’abord à Miramichi et Caraquet, puis à Campbellton.

D’autre part, la compagnie fondée en 2001 prépare le pendant féminin de Cube avec Aube, une ode à l’émancipation et la liberté qui sera présentée en grande première sur les Places Émilie-Gamelin et des Festivals durant un grand rassemblement populaire de danse début septembre.

Be the first to comment on "Zeugma de nouveau en France"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*