De l’art pour protéger les enfants

L'artiste Pierre A. Gauthier devant son œuvre servant d'avertissement aux automoblistes. (Photo gracieuseté)

Alors que des travaux imposants perdurent sur la rue Saint-Denis, devant la galerie montréalaise d’art Richelieu, l’imagiste lavallois Pierre A. Gauthier a eu la surprise de recevoir une demande inusitée de la propriétaire: utiliser l’une de ses œuvres pour inciter les automobilistes du secteur au civisme. Par Benoit LeBlanc.

«Les clients de cette galerie peuvent emprunter la ruelle située derrière le commerce pour entrer, raconte le résident de la rue Adolphe-Pinard, dans Vimont. Étant donné qu’il y a beaucoup d’enfants qui jouent dans le voisinage, Colette Richelieu a choisi La Fête, l’une de mes œuvres, pour inciter les automobilistes à rouler lentement.»

Ravi de cette idée, Pierre A. Gauthier croit qu’en plus de mieux assurer la sécurité des enfants de ce secteur du quartier Villeray, elle sert à embellir la ruelle et démocratiser l’accès à l’art visuel.

Notons qu’en septembre, le Lavallois présentera l’exposition Hommage aux bâtisseurs dans cette galerie bien connue.

Be the first to comment on "De l’art pour protéger les enfants"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*